Accueil > Programme

Festival des Arts Numériques Libres

Programme

Les RMLL 2011 comprennent 13 grands thèmes. Vous pouvez accéder rapidement à chacun via le menu précédent (à gauche) ou consulter les grandes orientations du programme pour chaque thème ci-dessous.

Vous pouvez télécharger l’application permettant d’avoir le programme sur son smartphone ici

Santé, accessibilité et handicap

Cette année le thème santé sera organisé suivant trois grands axes :

  • Accessibilité, autonomie et gestion de la dépendance
  • Système d’informations hospitalier et télésanté
  • Imagerie et visualisation de données médicales

Les RMLL offrent cette année encore un lieu d’accueil privilégié pour les acteurs du monde de la santé. À travers la thématique santé, l’équipe d’organisation des RMLL espère diffuser et améliorer les projets libres de ce domaine. Afin de mieux cibler les différents échanges qui auront lieu, les coordinateurs du thème Santé proposent plusieurs types de rencontres :

  • des rencontres "solutions", avec des conférences ou tables rondes permettant de présenter des solutions dédiées aux axes précédents.
  • des conférences "état de l’art" entre praticiens, développeurs et scientifiques pour discuter de ce qui existe selon les besoins spécifiques des utilisateurs, ce qui fonctionne bien ou moins bien, discuter des approches…
  • des présentations "techniques" entre développeurs et scientifiques. Ceci permettra d’entamer des échanges entre des communautés qui n’ont pas forcément l’occasion de se rencontrer et peut-être d’initier de nouvelles collaborations ou projets.

Un espace ateliers sera disponible afin de pratiquer et d’échanger autour d’outils présentés par leurs créateurs ou par des utilisateurs déjà expérimentés sur ces solutions.

Deux émissions de radio consacrées à l’accessibilité sont disponibles :

Responsables de la thématique

  • Johan Moreau (Johan.Moreau@ircad.u-strasbg.fr) est diplômé d’un master informatique de l’université de Rennes en 2001. Depuis, il travaille en tant qu’ingénieur au sein de l’équipe R&D de l’IRCAD à Strasbourg. Ses activités sont principalement dans le domaine des réseaux informatiques et le développement de logiciels d’assistance et de diagnostique pour la chirurgie. Dans le domaine du libre, il travaille sur FW4SPL, sconspiracy/yams++, nagios-i18n, gdcm, ...
  • Samuel Thibault (samuel.thibault@ens-lyon.org) est maître de conférence en informatique, il bricole avec Linux depuis 1998, a commencé à s’intéresser à l’accessibilité depuis qu’il a rencontré Sébastien Hinderer en 2001, et n’a pas arrêté depuis. Il participe également aux projets Debian et GNU/Hurd, ainsi qu’au projet FFDN.org.

Cultures et arts libres

Le thème Culture pour les rencontres de 2011 sera axé sur les moyens de production utilisant du libre dans le processus de création artistique et culturel. On pourra y trouver des éditeurs présentant leurs chaînes de production libre, des artistes travaillant sur des solutions libres à leurs expressions artistiques. Cette thématique fonctionnera en parallèle d’ateliers qui permettront d’illustrer de manière pratique les éléments théoriques des conférences.

Thèmes abordés

  • le montage vidéo libre
  • la programmation comme outils de création graphique
  • l’infographie libre
  • le live coding
  • Sources artistiques sous linux

Note : La thématique sera cette année séparée du thème juridique qui comprendra toutes les questions de licences, de droits d’auteurs.

Droit du Libre

« Regards juridiques sur le logiciel libre et ses déclinaisons : bilan et perspectives »

Véritable transposition juridique des libertés invoquées par la Free Software Foundation, la rédaction de la GNU General Public License a ouvert la voie à un mouvement plus large dont on ne mesure pas, aujourd’hui encore, toute l’ampleur. Un système nouveau, intimement lié à l’évolution des usages induits par le numérique s’est ainsi construit sur la base des principes de liberté, de collaboration et d’innovation. Sans s’opposer frontalement au monde qui le précède, « le monde du libre » s’en distingue par ses acteurs, ses outils, ses usages et par la philosophie qu’il véhicule.

S’agissant des acteurs, le rôle des communautés et des fondations n’a jamais été aussi important. La FSF, actrice précurseure, a toujours assuré sa mission de sensibilisation et de diffusion, tandis que d’autres organisations venaient renforcer, compléter ou étendre son action auprès de publics et/ou secteurs plus précis. Le rôle de ces organisations, qu’elle que soit leur envergure (nationale, régionale ou internationale) est fondamental, tout comme celui des communautés – insaisissables – d’utilisateurs ou de contributeurs et qui déterminent le succès d’un projet.

En terme d’outils ensuite, la multiplication des premiers instruments – licences libres, Copyright Assignment, policy diverses, etc. – a entraîné une politique de rationalisation qui n’a pas été sans effet quant à leur diffusion et leur usage dans de nouveaux secteurs (art, données, etc.) ou pour de nouvelles pratiques.

En terme d’usages enfin, on s’aperçoit que s’ils ne cessent d’évoluer, fonctions des motivations – souvent plurales – des différents acteurs, une certaine convergence semble pourtant s’opérer au fil des années. Distinctivité, stabilité et peut-être homogénéité, la protection du système semble acquise...

Cette conférence sera ainsi l’occasion de rassembler et d’exposer les regards de juristes sur ce phénomène en pleine émancipation. Elle aura pour double objectif (i) d’analyser le cadre juridique tel qu’il s’est construit (en prenant en compte l’évolution des licences et des pratiques) et (ii) d’organiser un débat prospectif sur les chantiers et enjeux de demain. Le futur sera-t-il plus ou moins libre ?

Différents thèmes seront abordés et notamment :

  • Les pratiques industrielles, communautaires ou individuelles du droit dans le domaine du Libre ;
  • Les enjeux et spécificités du Libre en fonction des branches du droit, des secteurs industriels (santé, aéronautique, aérospatiale, ferroviaire, automobile, etc.) et des objets de droits (logiciel libre, open data, Creative Commons, open hardware, etc.) ;
  • Les politiques législatives et les enjeux pratiques et juridiques pour le Libre (brevets, Loppsi, etc.) : perspectives française et européenne ;
  • Pratiques des administrations et institutions publiques à l’égard des Logiciels Libres (l’exemple des procédures d’appel d’offres) ;
  • Recherche, valorisation et innovation sur base de licence libre ;
  • Quel modèle contractuel et économique pour le libre ?
  • Analyse des pratiques déviantes, actuelles ou à venir du Libre ;
  • Les solutions légales complémentaires ou alternatives au Libre ;
  • Libre et innovation, Libre et financement.

Communautés

Le thème Communautés a pour objectif de mettre en avant l’organisation et le fonctionnement des communautés du logiciel libre.

Quelques exemples de sujets :

  • la structure d’une communauté particulière (partage des rôles dans un projet, processus décisionnels, etc.)
  • l’animation d’une communauté, et comment attirer de nouveaux contributeurs
  • retour d’expérience sur un évènement particulier qui peut affecter d’autres communautés (migration à grande échelle vers un autre VCS, par exemple)
  • le rôle des sponsors (entreprises) et leur influence dans un projet

Administration, politiques publiques, collectivités territoriales

Le thème Collectivités, Administrations et Politiques Publiques est dédié aux actions des collectivités locales et des administrations, et aux développement informatiques financés sur fonds publics.

Des analyses de fond, prospectives, sur la gouvernance, la “propriété intellectuelle”, les pratiques démocratiques, la mutualisation, le bien commun.

Et quelques exemples de développement par ou pour les collectivités et les administrations.

Science et Recherche, Enseignement et Éducation populaire

Le thème « Sciences, Éducation et Éducation Populaire » des Rencontres Mondiales permet à des éducateurs, professeurs, enseignants-chercheurs, universitaires, responsables associatifs, institutionnels ou de collectivités territoriales, animateurs, parents… de rencontrer des développeurs et utilisateurs d’applications et ressources libres d’intérêt éducatif et d’échanger sur leurs pratiques professionnelles ou associatives en lien avec l’usage, la production ou l’adaptation de logiciels et ressources libres.

Les orateurs et intervenants présentent leurs projets ou animent des ateliers relatifs notamment aux domaines suivants :

  • logiciels libres spécifiques à l’enseignement ;
  • logiciels libres intéressant l’éducation populaire ;
  • ressources et logiciels libres d’intérêt éducatif ;
  • ressources et logiciels libres pour les associations ;
  • usages pédagogiques d’outils ;
  • logiciels libres et de bases de documents sous licences libres ;
  • environnements numériques de travail (ENT) ;
  • plates-formes de formation ouverte et/ou à distance (FOAD) ;
  • mutualisation de productions pédagogiques ;
  • etc.

Des ateliers pratiques spécifiques accueillent enfants, adolescents et adultes.

Entreprises et Logiciel Libre

L’informatique libre est entrée depuis quelques années dans les entreprises de toute taille et pour tout type d’usage mais souvent, le logiciel libre est encore perçu comme étant un choix radical.

Le thème "entreprise" s’attachera, par la présentation de différents cas concrets, à montrer comment une transition vers plus d’informatique libre peut être faite au sein d’un système informatique existant. Les notions de formats ouverts et d’interopérabilité sont primordiales lorsque l’on parle de migration vers plus de libre.

D’autre part la crédibilité des solutions libres passe par une bonne compréhension des modèles de développement libres, tant sur l’organisation des projets et du support que sur les modèles économiques qui permettent à de nombreux éditeurs de contribuer de façon significative à l’informatique libre.

Outre le programme de conférences, un ensemble de stands, tenus par les associations d’entreprises du libre, proposera des conseils, des solutions concrètes ainsi que des ateliers pratiques.

Les conférences se déroulerons sur les journées du lundi 11 et mardi 12 juillet et selon les thèmes suivants :

Lundi matin

Le marché du libre aujourd’hui en france et en belgique. Qui sont les acteurs, comment se positionnent t’il ?

Lundi aprés midi

L’économie du logiciel libre et la gouvernance des projets projets libre dans l’informatique des entreprises.

Mardi

Journée consacrée aux outils libre dans les PME avec des présentations concrètes de mise en oeuvre. L’aprés midi sera plus particulièrement axées sur les outils ERP et CRM.

Administration Système

La session Administration Système fait le point sur les outils libres facilitant l’administration de machines informatiques.

Développement

La session Développement propose des interventions qui aideront les développeurs libres ou les curieux à mieux comprendre les aspects techniques et organisationnels spécifiques qui font la différence dans les projets de développement de logiciels libres.

Systèmes Embarqués et Matériel Libre

La session Systèmes embarqués et Matériel Libre a pour but de faire le point sur l’état de l’art du Logiciel Libre et du Matériel Libre pour l’embarqué.

Systèmes d’Exploitation

La session Systèmes d’Exploitation a pour but de faire le point sur les différents systèmes d’exploitation libres existant.

Sécurité

L’objectif de la session Sécurité est de rassembler des présentations sur différents aspects de l’interaction entre libre et sécurité informatique :

  • la sécurité des logiciels libres ;
  • les outils libres pour la sécurité ;
  • l’impact de l’ouverture des logiciels sur la sécurité en général.

Les grandes thématiques couvertes cette année seront :

  • authentification et accès des administrateurs au Système d’Informations
  • sécurité Linux (noyau et applications)
  • sécurité réseau et corrélation de logs
  • SSO et gestion d’identités/habilitations

Cette session est coordonnée par Mathieu Blanc et Christophe Brocas.

Internet

La session Internet fait le point sur les technologies Internet libres. Avec une multitude de conférences sur des sujets variés tels que des web applications, des retour de webmasters et des réseaux sociaux au programme, sans oublier toute la partie philosophique liée à l’internet ainsi que différents protocoles ouverts, le thème Internet est sûrement un des plus évolutifs dans les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2011.