Accueil > Programme > Cultures et arts libres

Festival des Arts Numériques Libres

Le Libriste et le pro : mythologies des pratiques culturelles Libres

Intervenant(s) : Valentin Villenave

  • Langue : Français
  • Niveau : Confirmé
  • Type d'événement : Conférence
  • Date : Lundi 11 juillet 2011
  • Horaire : 15h20
  • Durée : 40 minutes

Lieu : Patio - 3204 (1er étage)

Résumé

Les bouleversements sociétaux à la pointe desquels se situe le mouvement Libre, entrent en collision non seulement avec un ordre établi (social, économique) mais aussi avec des modes de pensée. Ainsi, tout libriste a pu entendre, un jour ou l’autre, la réflexion typique du consommateur de base : "si ce logiciel est gratuit, c’est qu’il est sûrement moins bien que les autres".

Déjà subtile en elle-même (la distinction Libre/gratuit en est un exemple), l’éthique Libre se complexifie exponentiellement dès lors que l’on quitte la sphère utilitaire pour la sphère esthétique : l’art et la culture. Intrinsèquement chargée de subjectivité et d’affects, la culture aujourd’hui subit de plus les conséquences des révolutions artistiques, formelles, langagières du XXe siècle ; c’est donc à un double manque de repères que doit faire face tout artiste ou auteur, à plus forte raison s’il fait le choix des licences Libres.

Dans un contexte aussi complexe, les croyances et les faux-semblants se multiplient. Ainsi, à la question du rapport gratuité/qualité, que nous évoquions, se superpose la distinction arbitraire amateur/professionnel — argument récurrent des opposants aux licences Libres et à la diffusion par Internet. Doit-on vraiment choisir entre être Libriste et être "pro" ? Se forme ainsi peu à peu un enchevêtrement de croyances, un bestiaire fantastique où l’artiste/auteur Libre doit s’orienter lui-même — car encore aujourd’hui, faire le choix du Libre en matière culturelle, c’est devoir se résigner à un isolement inévitable, plus encore que dans le logiciel Libre.

La présente intervention se propose de partir de ces quelques questions pour amener une réflexion plus large sur la place de l’artiste (Libre) dans la société actuelle, et de donner quelques pistes concrètes aux artistes et auteurs qui pourraient s’interroger sur les conditions, les modalités ou les conséquences du choix des licences alternatives. Elle s’adresse également aux développeurs et à la communauté au sens large, chez qui les questions de diffusion et, surtout, de création culturelle sont souvent méconnues et peu intégrées.


[Attention : Traduction à la rache !]

"If it’s free, then it’s certainly rubbish..." Who amongst us has never heard this piece of conventional wisdom ? Not only do social changes come in the way of an obsolete economic, political order, but more importantly they collide with the way people used to think so far.

The Libre ethics’ complexity tend to grow exponentially when it comes to culture and art, where subjectivity is everything. Culture today offers virtually none of the frames and references it used to have prior to the 20th century’s formal revolutions, leaving quite a room for irrational beliefs and deceptions. The arbitrary `amateur vs professional’ distinction is a good example of these : how easy for a Free-licences (or Internet altogether) opponent to just dismiss these artists as "unprofessional".

Still today, artists and authors who chose to go Free, condemn themselves to loneliness, if not rejection, much more so than in Free software. This talk aims to elaborate on the place left today for artists in society, and possibly to give a few pointers to those who wonder whether/how to make this difficult choice. It also aims to sensitize the Free-software community at large to cultural issues which it often tends to overlook.

Biographie

Né en 1984, Valentin Villenave est musicien et auteur, spécialiste des licences Libres. Il a notamment écrit le premier opéra sous licence copyleft (sources comprises), créé en 2009 à l’Opéra National de Montpellier. Il fait également partie de l’équipe de développement du logiciel GNU LilyPond.


Valentin Villenave (born 1984) is a French musician and composer ; he is notably credited for having written the first copyleft-licensed (source code included) opera, premiered in 2009. He coincidentally is a developer of the GNU LilyPond music notation software.